Quelques observations sur la structure lexicale des ghazals de Hafiz